Urbanisme et propreté

L’équipe technique de la Commune de Djoum assure la maintenance du réseau routier rural et l’entretien du patrimoine communal d’une part et l’urbanisme et la cartographie, d’autre part.

Palais de justice de Djoum

Palais de justice

Urbanisme et cartographie

Le service technique assure également la délivrance des permis de construire. Dans ce cadre, il effectue des prises de données avec l’appareil GPS et le transfert de celles-ci dans la base des données à mettre en place. Il veille aussi à la mise à jour de ladite base des données afin d’actualiser la cartographie des infrastructures communales.
Le service assure également la sensibilisation des populations pour l’entretien des abords de routes de la ville de Djoum et de la commune entière.

  • Entretien des voies communales
  • Comblement des ornières
  • Rechargement
  • Construction des caniveaux et des dalots
  • Pose des buses
  • Ouverture des servitudes et des passages publics (quelque fois à la demande de la population)

Pièces à fournir

  • Une demande timbrée adressée au maire ou ses adjoints
  • Un (01) Titre de propriété ou Certificat de propriété, dûment établi par le Conservateur des services du Cadastre de Sangmélima, timbré à 10 000 FCFA
  • Trois (03) exemplaires du Plan de masse et de situation du terrain
  • Taxe d’assainissement de 15 000 FCFA à s’acquitter auprès des services compétents ;
  • Certificat d’urbanisme à 4000 FCFA (timbres communaux) + 5000 FCFA de frais du certificat à s’acquitter à la Mairie
  • Trois (03) exemplaires du Plan de construction de l’immeuble
  • Devis descriptif, quantitatif et estimatif des travaux à réaliser
  • Frais de descente sur le terrain à concurrence de 10 000 FCFA
  • Plan de fosses septiques.

Conditions à remplir
En cas d’acceptation du dossier, la commission d’examen des dossiers de permis de bâtir est convoquée par Monsieur le Maire, son président en temps opportun. Les dossiers éligibles doivent s’acquitter d’une somme de 1 % du devis représentant les frais requis pour l’obtention du Permis de bâtir.

Bon à savoir

  • En dehors des frais du dossier exigibles, aucune autre somme d’argent n’est requise par les services concernés.

Le cimétière est destiner à l’inhumation des corps abandonnés

La Mairie ne dispose pas d’un service spécifique de gestion de la morgue municipale.
La gestion de la morgue municipale est placée sous la responsabilité directe du médecin du district de Djoum.
La Mairie apporte un concours matériel voire financier lors des pannes techniques qui entravent la bonne conservation des corps.